clignoter


clignoter

clignoter [ kliɲɔte ] v. intr. <conjug. : 1>
XV e; cligneter XIIIe; de cligner
1Cligner coup sur coup rapidement et involontairement. « Ses petits yeux noirs clignotaient » (Martin du Gard).
2Fig. Éclairer et s'éteindre alternativement à très brefs intervalles. Les étoiles « clignotaient par milliers au-dessus de sa tête » (Mac Orlan). scintiller.

clignoter verbe intransitif (de cligner ) Se fermer à plusieurs reprises, vivement et involontairement, en parlant des yeux : Le soleil faisait clignoter ses yeux. S'allumer et s'éteindre alternativement, à intervalles très courts, ou éclairer d'une manière irrégulière, intermittente : Il doit y avoir un faux contact, car la lampe clignote.clignoter (synonymes) verbe intransitif (de cligner ) Se fermer à plusieurs reprises, vivement et involontairement, en parlant...
Synonymes :
S'allumer et s'éteindre alternativement, à intervalles très courts, ou éclairer...
Synonymes :

clignoter
v. intr.
d1./d Cligner fréquemment; remuer convulsivement les paupières. Ses yeux ne cessent de clignoter. Clignoter des yeux.
d2./d (En parlant d'une lumière.) S'allumer et s'éteindre alternativement.

⇒CLIGNOTER, verbe.
A.— Rare, emploi trans. indir. [Le suj. désigne une pers.] Clignoter des yeux.
1. [Fréquentatif de cligner] Cligner très souvent des yeux, des paupières. Accoudé majestueusement sur la table, il [Butscha] clignota des yeux en se parlant à lui-même (BALZAC, Modeste Mignon, 1844, p. 247).
Absol. Le père Matifat, (...) a ronflé comme les autres, après avoir clignoté pendant cinq minutes (BALZAC, La Maison Nucingen, 1838, p. 629).
P. ext., absol. Cligner très souvent des yeux sous l'influence d'une lumière trop vive, d'une émotion. Il [Cresteil D'Allize] clignote en recevant au visage la lumière crue du gaz (R. MARTIN DU GARD, Jean Barois, 1913, p. 318).
2. [Indique un acte volontaire] Cligner de l'œil à l'adresse d'une personne en signe d'intelligence. Ah çà, dit l'inconnu en clignotant de l'œil pour avertir le curé, c'est donc décidément l'aîné qui nous a chanté du Porpora? (G. SAND, Consuelo, t. 3, 1842-43, p. 34).
B.— Emploi intrans.
1. [Le suj. désigne les yeux] Se fermer et s'ouvrir instinctivement et fréquemment. Un petit homme merveilleusement myope dont les paupières clignotaient derrière des lunettes d'or (A. FRANCE, L'Ile des Pingouins, 1908, p. 12).
P. ext. Se fermer et s'ouvrir fréquemment sous l'influence d'une lumière trop vive, d'une émotion. Ses yeux éblouis qui clignotaient (A. ARNOUX, Carnet de route du Juif Errant, 1931, p. 234). Immobile; il haletait et béait, ses yeux clignotaient et sa langue balbutiante ne trouvait pas les syllabes (A. ARNOUX, Rêverie d'un policier amateur, 1945, p. 50).
2. P. anal. [Le suj. désigne une source lumineuse] S'allumer et s'éteindre par intermittence; croître ou diminuer d'intensité. Dans ce vestibule désordonné où çà et là clignotent de pauvres flammes de chandelles (BARBUSSE, Le Feu, 1916, p. 312). Les lumières éparpillées de la ville qui clignotent (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 108).
Prononc. et Orth. :[], (je) clignote []. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 2e moitié du XIIIe s. cluneiter en parlant des yeux (Doon de Mayence, 127 ds T.-L.); XIIIe s. clingneter (Continuation de G. de Tyr, chap. LVI, Hist. des crois. ds GDF.), formes isolées; fin du XVe s. clignoter (O. Maillard d'apr. FEW t. 2, p. 800a); 2. 1869 en parlant d'une lumière (A. DAUDET, Lettres de mon moulin, p. 167). Dér. de cligner; suff. -oter. Fréq. abs. littér. :64.

clignoter [kliɲɔte] v.
ÉTYM. Fin XVe; cligneter au XIIIe; dér. de cligner.
A V. intr.
1 Cligner coup sur coup rapidement et involontairement. || Ses yeux, ses paupières clignotent. || Le besoin de sommeil lui fait clignoter les yeux. Battre (des paupières, des cils).
1 Ses petits yeux noirs clignotaient, brûlés par les larmes et l'insomnie.
Martin du Gard, les Thibault, t. VII, p. 218.
2 (1869). Fig. Éclairer et s'éteindre alternativement à très brefs intervalles. Scintiller. || La lampe clignote et va s'éteindre. Trembloter.
2 Une heure plus tard, il entra en contact avec la nuit criblée d'étoiles. Elles clignotaient par milliers au-dessus de sa tête.
P. Mac Orlan, la Bandera, XX, p. 255.
3 Les caractères qui clignotent, qui brillent ou simplement qui sont illuminés sur l'autre bord du Paralelo se présentent à Sigismond avec plus d'acuité que les mots espagnols, allemands, anglais, français ou italiens qu'ils composent.
A. Pieyre de Mandiargues, la Marge, p. 99.
B V. tr. ind. (Sujet n. de personne). || Clignoter des yeux.
DÉR. Clignotant, clignotement, clignoteur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • clignoter — CLIGNOTER. v. neut. Remuer et baisser les paupières fréquemment, coup sur coup. Il ne fait que clignoter. On dit aussi, Clignoter des yeux. L excès de lumière fait clignoter les yeux, Oblige les yeux à clignoter …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • clignoter — Clignoter. v. n. frequentatif. Remuer & baisser la paupiere coup sur coup. Il ne fait que clignoter. On dit aussi, Clignoter des yeux …   Dictionnaire de l'Académie française

  • CLIGNOTER — v. n. Remuer et baisser les paupières fréquemment, coup sur coup. Il ne fait que clignoter. Une lumière trop vive fait clignoter les yeux. On dit aussi, Clignoter des yeux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CLIGNOTER — v. intr. Cligner des yeux fréquemment. Il ne fait que clignoter. Une lumière trop vive fait clignoter les yeux. On dit plus souvent intransitivement Clignoter des yeux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • clignoter — (kli gno té) v. n. Cligner continuellement. Il ne fait que clignoter. Clignoter des yeux.    Il se conjugue avec l auxiliaire avoir. HISTORIQUE    XIIIe s. •   Celui qui clingnete de l eil, Hist occid. des croisades, t. II, p. 582.    XVIe s.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • clignoter — vi. (ep. des paupières, d une lumière, d un clignotant...) : watassî (001), guinshî (Balme Sillingy) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • cligner — [ kliɲe ] v. <conjug. : 1> • 1150; p. ê. bas lat. °cludiniare, de °cludinare, de cludere « fermer » 1 ♦ V. tr. Fermer à demi (les yeux) pour mieux voir. Les myopes clignent les yeux pour mieux accommoder. 2 ♦ Fermer et ouvrir rapidement… …   Encyclopédie Universelle

  • clignotement — [ kliɲɔtmɑ̃ ] n. m. • 1546; de clignoter 1 ♦ Action de clignoter. Clignotement d yeux. ⇒ battement (des paupières, des cils). 2 ♦ Fig. Action de se produire par intermittence (lumière). ⇒ scintillement, vacillement. Le clignotement des lumières… …   Encyclopédie Universelle

  • clignotant — clignotant, ante [ kliɲɔtɑ̃, ɑ̃t ] adj. et n. m. • 1546; de clignoter 1 ♦ Qui clignote. (1805) Vx Membrane clignotante des oiseaux. ⇒ nictitant. 2 ♦ Qui s allume et s éteint par intermittence. ⇒ scintillant, intermittent, vacillant. Une lumière… …   Encyclopédie Universelle

  • papilloter — [ papijɔte ] v. <conjug. : 1> • papeloté 1400; de l a. fr. papillot, dimin. de papillon I ♦ V. tr. Vx Garnir (qqch.) de paillettes, de papillotes. II ♦ V. intr. (1752) 1 ♦ Se dit des yeux, entraînés dans un mouvement qui les empêche de se… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.